Petite escapade au Brésil!!!

Screenshot_2018-04-23-16-22-55

Eh oui, chers lecteurs, cette escapade au Brésil n’était pas prévue dans notre tour du monde. Cependant il suffit de voguer et de se laisser porter par les problèmes aériens en Argentine pour changer de pays !

Après Salta et les boucles Nord et Sud, direction les chutes d’Iguazu. Bien entendu, aéroports de Salta et de Puerto Iguazu fermés pour travaux. L’affaire se complique. Recherches sur internet. Ok, au lieu de partir de Salta, nous partirons de San Salvador de Jujuy. Et au lieu d’aller à Puerto Iguazu (côté Argentine), nous irons à Foz do Iguaçu (côté Brésil) ! Et point de vue tarif, on s’en sort même mieux, incroyable 😊

Jeudi 19 avril : Faire les sacs. Rendre la voiture de location à Salta. Prendre le bus pour San Salvador de Jujuy (2h30 de route). Hôtel.

Vendredi 20 avril : Vol pour Foz do Iguaçu. Nous voilà au Brésil !!! Voiture de location. Route pour notre airbnb. Arrivée chez Carolina. Personne. Connexion au wifi de la maison (indiqué sur l’annonce) pour envoyer un message : « nous sommes arrivés ». Réponse : « super ! ». Toujours personne… 2ème message : « Nous sommes devant la porte ». Et là, déboule à toute hâte, de la maison d’en face, notre super hôte, Carolina, avec son turban sur la tête (shampooing oblige). Excuses et chaleureuse accolade !!! « J’avais compris que vous étiez arrivés à l’aéroport ! ». Quiproquo rigolo 😊

Superbe petite maison avec 2 chambres, une grande terrasse et une petite piscine !!! Quartier résidentiel. Ici pas de problème de sécurité, « un autre Brésil » comme nous le dira notre hôte. Un havre de paix. Soleil. Chaleur. On ne regrette pas de rester ici 5 nuits 😊

Seul bémol : Simon est malade. 39 de fièvre. On va y aller tranquillement les prochains jours.

La carte mémoire de Chou ne marche plus. Ok, demain on ira en acheter une nouvelle. Je vois un prospectus dans la maison : Shopping China. On ira là-bas !

Le lendemain, on s’aperçoit que le magasin en question est au Paraguay. Ici, nous sommes à la frontière entre le Brésil, l’Argentine et le Paraguay. Pas de souci, on prend les passeports et on y va ! Sauf que… c’est samedi… un monde de dingue… 45 min pour faire 15 km… qu’est-ce que c’est que ce bazar ? ça grouille de partout. C’est une des plus grandes villes franches du monde !!!! Ah, ok, on comprend mieux 😊

La frontière ? Bien trop de monde pour vérifier les passeports et y mettre des tampons. Les contrôles sont au retour : les brésiliens ne doivent pas ramener pour plus de 300 dollars de marchandises. Un vrai trafique… Des magasins partout. Des bouibouis plein les rues. Une chaleur accablante. Mais que fait-on là ? On découvre et on achète notre carte mémoire, entre autres !

Dimanche : direction le Parque Das Aves. Magnifique parc des oiseaux. Notre pauvre Simon prend doliprane sur doliprane. Ce parc, c’est pour lui. Alors, on le traîne au début mais bien vite il a les yeux qui pétillent et il est trop content d’être venu 😊 Flamands roses. Oiseaux multicolores. Volières où l’on entre pour approcher les toucans, les aras… Maison des papillons et colibris. Balade dans une végétation exubérante au son de la musique brésilienne. On adore 😊 Devinez ce qui nous attend à la fin du parc ? le 10ème doudou de Simon ! Ils sont trop beaux les toucans… On craque…

Puis après-midi tranquille au logement. Repos. Le soir, araignées géantes et petites mouchettes ou puces qui piquent. C’est ça la nature !!!

Lundi : direction le Parque Nacional Do Iguaçu! On devait y retrouver Anne-So et Abel, couple de français que nous avions rencontré lors de notre croisière sur la bais d’Along, mais annulation de dernier moment de leur côté, cause : problème de billets d’avion ! Etonnant, non ?!

Parque immense. Tickets. Bus. Promenade pour atteindre les chutes. Coatis !!! Vous verrez les photos, ce sont d’adorables petites bêtes, sauf quand elles foncent sur les sacs des touristes pour leur arracher la nourriture. Nous avons bien fait de laisser les sandwichs dans la voiture !!!!

Papillons… Chutes au loin. Bruit sourd. On se rapproche. Magique. C’est d’une beauté. On est bluffé… Imposant. Impressionnant. Hypnotisés. Notre envie : les admirer sous tous les angles. Parcours de passerelles. Garganta del diablo. Ça mouille un peu, ça fait du bien avec cette chaleur ! Doux souvenirs de mes parents… Allez, il faut repartir. Heureusement, on y retourne le lendemain, côté Argentine !

Le lendemain donc : Simon a toujours de la fièvre… On part quand-même pour les chutes côté Argentine. Frontière. Coups de tampon. Direction la pharmacie. En insistant, ils nous vendent un médicament anti-diarrhée et antibiotique en même-temps. Ouf.

Arrivée au Parque Nacional d’Iguazu. Tickets. Train. Direction la Garganta del Diablo, à nouveau, vue d’en haut cette fois-ci. Nuée de papillons multicolores. Apaisants les papillons… Passerelles. Chutes vues d’en haut. Quel débit ! Quelle force !!! On reste là, béats. Pause déjeuner (beurk). Chemins : inférieur puis supérieur. Côté Brésil, on admire les chutes et côté Argentine, on est vraiment dans les chutes. Magique. Entourés des chutes. L’extase. Allez, il faut repartir. Simon a de la fièvre. Pauvre petit bonhomme. Il a bien tenu cette journée.

Le soir. Diarrhée. Fièvre. On s’inquiète. Demain vol pour Buenos Aires, on ira chez le médecin. En attendant, médicament acheté ce matin. Et le lendemain matin : finies la fièvre et la diarrhée, magique !!! Ouf… Soulagement.

Et c’est ainsi que se finit notre petite escapade au Brésil. C’était vraiment absolument top 😊

Pour info, notre hôte Carolina, c’est ma Kiki version blonde et brésilienne. Elle aurait adoré !!!

 

Vol de retour pour Buenos Aires. Dans quelques jours, on s’en va de l’Argentine. Airbnb un peu « foireux » : le logement était censé être pour nous 3, on s’est retrouvé avec l’hôte sur les bras. Un franco-argentin quand même bien sympa. Simon a même joué avec son fils une fois. Bref.

Colis ou achat d’un sac à roulettes ? Ce sera un sac à roulettes pour délester un peu nos sacs-à-dos. Pourtant, on ne s’achète pas grand-chose, mais un petit truc par ci, un petit truc par là et voilà les sacs gonflent quand-même. Poste centrale : approche de la haute couture avec une collection inédite de robes de mariage de Jean-Paul Gauthier !!! (pas mal les imprévus 😊) Visite de Puerto Madero. Chaleur. Orage. Palermo, ambiance décontractée, stylée et sympa. Dernière nuit près de l’aéroport. Dans une prison dorée. Maisons magnifiques. Passeport pour y accéder. On a pris une chambre dans une maison avec piscine mais il pleut !!! Ambiance cool et repas délicieux. Allons-nous coucher : la dent de Simon tombe ! La 4ème depuis le début du tour du monde. Et le ratoncito Perez lui amènera un petit billet cette nuit-là 😊 Et pour info, nous gardons précieusement les 4 dents dans une coque kinder !!!!

 

2H50 du matin : le réveil sonne. Allez, il faut se lever pour aller à l’aéroport. Pluie battante. Orage. Mon dieu, la dernière fois notre vol a été annulé à cause du brouillard à Buenos Aires. Que va-t-il se passer cette fois avec l’orage ?!

Résumé « rapide » des faits :

Notre hôte nous amène à l’aéroport. Pneu crevé à l’aéroport. Prémonitoire ???

Rituel à l’aéroport : on met tous les sacs sur un chariot et Simon fonce s’assoir dessus !

Puis queue pour s’enregistrer sur notre vol pour Quito avec escale à Lima. Queue pour passer l’immigration. Queue pour le scan. Traversée de tout l’aéroport. Il est déjà 6h, l’heure supposée du décollage. Aucun embarquement annoncé…

Ah, ça y est : « votre vol va avoir du retard à cause du mauvais temps. » Attente. Café dégoutant. Attente. Clim dans l’aéroport, il fait froid. 7h30 : on va embarquer. Youpi ! 7h45 : assis dans l’avion.

On ne décolle pas. Attente. 1 heure… Pas d’eau. Rien à manger. Heureusement il y a un écran avec des dessins animés pour Simon et il nous reste quelques bonbons en guise de petit déjeuner…

Simon finit son 1er dessin animé. 2 heures… toujours assis dans l’avion à attendre que l’avion décolle. Toujours pas d’eau. Toujours rien à manger.

Ma voisine est sympa : une argentine retraitée avec qui nous parlons des argentins, de l’économie, de l’histoire (l’Opération Condor et les femmes de la plaza de mayo, 30.000 disparus…, du vécu… ), de la violence et de la drogue…

Quelle patience ont les argentins. Tout le monde attend. Personne ne râle. Ils subissent. Comme ils l’ont toujours fait. Trop de patience en fait. Il faudrait un mixe français – argentins pour bien faire !

Bref. Tout d’un coup, un bruit : ils déchargent les bagages du vol précédent…. Donc en fait, on attend depuis plusieurs heures car avec la pluie et l’orage, les machines pour acheminer les bagages étaient inondées et qu’il aurait fallu le faire à la main mais c’est trop dangereux…. On rêve….

Christophe a du mal à contenir son agacement. Vous l’imaginez bien, n’est-ce pas ?! 😊

Chargement des bagages, nourriture etc… (oui, c’est pour ça qu’on ne pouvait même pas avoir un verre d’eau !). 11H30 : on décolle enfin…. 5h30 après l’heure prévue et après avoir déjà passé 3 heures assis sans bouger dans l’avion….

4h30 de vol avant d’atterrir à Lima. Et là, pas de doute, on a perdu notre connexion. A quelle heure réussira-t-on à arriver à Quito ??? Décollage. Perturbations. Il est 13h30 et on nous sert enfin une collation !!!

Arrivée à Lima. Queue pour l’immigration. Annonce : notre vol ne sera que le lendemain à 10H30… Queue pour les valises. Queue pour le bus. Attente « récompensée » en arrivant à l’hôtel en plein centre de Lima au Sheraton !!! Oui oui, vous avez bien lu !!! Hôtel de luxe en plein centre de Lima. « Et dire qu’on aurait pu louper Lima » crie une personne dans le bus. Fou rire général 😊

Goûter. Repos. Petit tour. Dîner. Dodo. Trois petits tours et puis on reprend la direction de l’aéroport de Lima. Et cette fois-ci, c’est bon, nous décollons en temps et en heure pour Quito 😊

 

Argentine : pays haut en couleur. Personnes fières de leur pays. Vraiment. On sent que c’est dans leur cœur. Et que de patience dans ce pays depuis trop longtemps corrompu. Non, on n’aura pas pu tout faire. Mission accomplie tout de même, nous en avons bien profité !

Belle balade au gré des toujours très nombreuses questions de Simon. Lui et sa mémoire d’éléphant. Petit bonhomme élaborant dans la vie des théories et demandant notre acquiescement avec ses « hein dis maman ? » « hein dis papa ? » Il est vraiment mignon avec son sourire à trou ! Et bien fier de son épée en bois de cactus confectionnée en 2 temps et 3 mouvements par son papa !!!

La balade continue… A bientôt. Bisousssssss à tous.

 

3 réflexions sur « Petite escapade au Brésil!!! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s