Kia Ora !

Jeudi 22 février : les hôtesses japonaises saluent les clients avant de commencer l’enregistrement du vol. Quelques heures plus tard : nous entrons dans l’avion et le stewart nous accueille avec un « Hello Folks » bien à la Néo-Zélandaise. Ça y est, on est dans le bain !!!

9h30 plus tard et 4h de décalage horaire en plus : on débarque. 12H de décalage avec la France. Soleil. Chaleur. Une bouffée de vacances. On est arrivé 😊 et on va en profiter pendant un peu plus de 5 semaines…

Ici ce sera Camper Van ! A la plus grande joie de Simon ! Il adore sa nouvelle maison sur roues ! C’est sûr, on est collé-serré là-dedans ! C’est pratique de tout transbahuter et puis, il est assis devant avec nous 😊

Pour raison financière, nous avons loué un Toyota Hiace de 2004. Il marche bien ! Avec douche et toilettes. Bon, réellement, la douche c’est la douchette de l’évier qu’il faut allonger pour se doucher dehors et les toilettes une boîte en plastique. On décide donc de ne pas utiliser les toilettes mais la douche est parfois bien utile dans les campings rudimentaires !

Où va-t-on caser toutes nos affaires ? Chou a toujours LA solution et c’est ainsi que 2 jours plus tard, nous voilà très organisés ! Premier plein de courses : cool de retrouver des produits connus 😊 Ici on trouve de tout et aussi une excellente viande et du saumon délicieux… Hummm… Marrant aussi de découvrir le gabarit des gens par ici ; après les asiatiques assez fins, les Néo-Zélandais sont plutôt imposants 😊

Et à nous les routes de la Nouvelle-Zélande !

Conduite à gauche. Chou est un as du volant ! Quelle chance 😊

Les paysages sont époustouflants… grandioses…. On en prend plein les yeux. On s’était dit qu’en 5 semaines, on aurait le temps de faire un bon tour : FAUX. Nous avons envie de nous arrêter dans chaque recoin. Et dans chaque recoin il y a 10.000 choses à faire… Impossible de tout faire. Il faut donc faire des choix tous les jours.

 

Ile du Nord

Piha : gros rocher sortant tout droit de la mer. C’est le premier endroit où nous irons dès notre arrivée, dépaysement total. Bouffée d’oxygène…

Le lendemain matin, petit-dej sur la plage d’Orewa. C’est cool pour ça le camper van !

Le Tawharanui  Regional Park pour du camping presque sauvage, presque seuls, la découverte des oiseaux et de bonnes balades. Je vous laisse découvrir le pukeko (poule), le takahé (grosse poule bleue), l’huitrier… par le biais des photos.

Matakana : jolie petite ville tout droit sortie des années 50, ambiance décontractée, vieilles voitures. C’est sympa de manger en terrasse et de regarder la vie défiler au ralenti.

Muriwai et sa colonie de fous de Bassan, impressionnant… (pour info, le cyclone Gita passe à ce moment-là mais bien heureusement nous sommes trop loin pour être touchés).

Endroits aux noms exotiques, ça fait rêver, vous ne trouvez pas ?!

D’Auckland, nous n’irons voir que la vue à 360° du Mt Eden, un volcan. On aura quand même vu le stade de l’Eden Park, au grand plaisir de chou ! Il faudra donc revenir 😊

Bay of Island ou Coromandel ?

Ce sera départ pour le Coromandelsauvage :

New Chums beach isolée, paradisiaque…

Hahei et la magnifique Cathedral Cove : plage, arche, imposant rocher sortant de l’eau…

Et toujours les balades…

Pour un peu de fun : Hot Water Beach, ici on prend une pelle aux horaires de la marée basse et on creuse un trou pour se faire son bain chaud ! Insensé de voir cette eau chaude et ce bout de plage qui fume de partout… Attention de ne pas se brûler les pieds !

Plages de rêve. Espace. Peu de monde. Sur les routes, grandes étendues… moutons… vaches…. Pleins d’oiseaux différents… un de nos préférés s’appellent le Tui, son chant est très mélodieux avec plusieurs sons bien différents (Simon dit qu’il pète aussi !).

On resterait bien là, dans ce petit coin de paradis, mais la NZ offre tellement à découvrir que nous décidons de continuer notre route vers Rotorua. C’est une zone géothermique active. Le Wai-O-Tapu nous dévoile ses geysers, ses lacs d’arsenic typiquement verts, ses cratères aux couleurs si variées… Panorama insolite.

Côté activités, il faut choisir également.

Sheepworld pour voir le travail des chiens de bergers et la tonte du mouton : intéressant et sympa 😊.

Nous n’irons pas voir la maison des Hobbits (un peu cher à notre goût) mais nous ferons un détour dans la ville de Matamata pour prendre en photo l’office de tourisme (gage oblige 😊).

Le Rainbow Springs pour avoir la chance de voir un Kiwi, un bébé kiwi et un œuf de kiwi et la tête de Simon tout ému !

Le village de  Whakarewarewa, village culturel Maori dans lequel on s’imprègne de la culture, de l’importance des traditions et de la géothermie pour cuisiner, se laver. Le tout ponctué d’un Haka qui ne laisse pas indifférent !  Chou est assez menaçant quand il s’y met aussi d’ailleurs !

Et puis, il faut le dire, on a aussi fait une activité sur les mines d’or mais ça, c’était une idée complètement pourrie. Mea culpa les gars…

Simon, petit bonhomme, il écoute tout, est à l’affût de tout et je m’aperçois qu’il apprend l’anglais en nous écoutant, en lisant etc C’est comme ça qu’un matin, il me dit : « le H c’est l’eau chaude pour Hot et je lui dis : oui c’est ça. Et l’eau froide tu sais comment on dit ? Bah oui Cold ! Et comment tu sais ça ? Bah je vous écoute ! » Ou bien encore, l’autre jour au supermarché, on cherchait où était le lait et là j’entends : « regarde maman, là, il y a écrit Milk » !!!! Ok !!! Trop fort mon chouchou 😊

Et on roule vers le Sud de l’île du Nord.

Ville de Napier et mini-golf, doux souvenir d’enfance. Un verre de Viognier dans les splendides vignes de Elephant Hill.

Rando dans les Highlands… euh pardon, au Te Mata Peak, mais on se croirait vraiment en Ecosse !

Petit-à-petit, on descend et on découvre. Volcans, montagnes, forêts de sapins. Ça sent bon…

Le soir, on adore être installé dehors à contempler la voie lactée. C’est magique ! Pas un bruit… les étoiles… un autre monde… Souvent je pense au télescope que Simon a en France et qu’il n’a pas vraiment pu utiliser faute de mauvais temps. Ici il s’éclaterait !

Sur la route, Chou et Simon s’amusent avec les boîtes aux lettres. Ici chacun use d’ingéniosité ! Vous verrez les photos. D’ailleurs, c’est décidé, nous aussi nous fabriquerons une belle boîte aux lettres pour notre prochaine maison ! en plus de la cabane en bois et du chat que nous avons déjà promis à Simon si nous avons un jardin. 😊

Arrivée à Wellington, charmante ville, à taille humaine (comme toutes les villes en NZ), maisons sympas de plein pied. Port pour flâner et prendre un brunch au soleil pendant que Simon s’amuse à sauter dans le château gonflable. On est bien. On est là. Tranquille. Zen. On profite.

Ici le rythme semble surréaliste. On a la sensation de vivre au ralenti. De vivre dans un monde molletonné. Les gens sont adorables, « hello » est notre quotidien. Pas d’agressivité. Zen attitude. Pas de contrôle. Confiance, respect, sourires. Oui le monde des bisounours existe ! C’est celui des Kiwis !

Ah oui, Kia Ora, c’est une salutation de la langue Maori pour dire bonjour mais aussi pour souhaiter une bonne santé. Tout simplement. Tout humainement. Alors Kia Ora !

Nous sommes tombés amoureux de l’île du nord de la Nouvelle-Zélande…

Gros bisous de nous 3.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s