Grand froid à Pékin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Départ du Vietnam : 2 vols de nuits avec une escale à Singapour. Décalage horaire : + 1h donc +7h par rapport à la France.

Pour info, Singapore Airlines est quand même bien meilleure qu’Air Asia ! Et nos gourdes d’eau passent sans souci, par contre pas les bouteilles d’eau…

Grand écart total : le froid nous assaille, on vient de perdre 40 degrés (de + 35°C nous sommes passés à -5°C). Pékin. Chine. Communisme. Règles. Obéissance. Surveillance. Caméras. Grandes avenues sobres. Propreté impeccable. Contrôles (scan) pour rentrer dans le métro, pour accéder aux endroits emblématiques de la capitale. Gardes pas souriants pour deux sous. Habituellement nous laissons les passeports bien au chaud dans notre logement, ici, n’y comptez même pas !

Au début de notre tour du monde, suite à quelques soucis informatiques, nous avions enlevé les vpn de nos téléphones. Grave erreur ! Ici, pas de google, pas de facebook etc… Communication atrophiée. Cela change la donne et complique la tâche pour trouver des infos sur le net. Désinformation…

Allez courage, nous allons affronter le grand froid ! La température descendra tout de même jusqu’à -15°C pendant notre séjour 😊. Doudounes, double paire de chaussettes, vêtements 1ère peau, on s’achète des gants, Chou un bonnet et c’est parti !

La ville est très grande. Même en utilisant le métro, nous marchons environ 12 km par jour.

La visite de Pékin est un rêve de gamin pour Chou : la place Tian’anmen et sa cérémonie du drapeau (les gardes chassent littéralement les touristes de la place dès la fin de la cérémonie !), la cité interdite démesurée, le temple des Lamas magnifique, la tour de la Cloche et la tour du Tambour (qui les fait résonner) …

Et aussi les moments pleins de vie dans les Hutongs (anciennes ruelles), notamment à Dashilar, les petits vélos électriques,  le marché Donghuamen (pour les fans de scorpions grillés !), lac Houhai et lac de Beihai, gelés et idéaux comme pistes de patinoire en hiver, parc Jingshan (pour une vue époustouflante et glaçante de Beijing), parc du Temple du Ciel (il faudra y revenir, il fermait), un barbecue sympa dans Ghost Street, les centres commerciaux où on peut tout négocier à -60% (Chou adore !) …

Et bien sûr la Grande Muraille de Chine !!!! A cette époque de l’année, on se dit qu’il ne doit pas y avoir beaucoup de fous furieux à aller la visiter, mais dans le doute, on choisit d’aller vers un tronçon où il y a peu de tourisme : Jinshanling. Toute une expédition 😊

Ce matin-là, on s’habille avec toutes nos affaires les plus chaudes. Métro direction Wangjing West. Puis queue pour prendre le bus (1 bus tous les 40 minutes), on attend dehors dans le froid. 2 heures de bus. Il a bien du mal à se réchauffer le bus… Glagla. Le bus s’arrête, le « gardien » de bus (pas du tout du même style que celui du Sri Lanka !) nous dit : c’est là, descendez ! … Bon, ok, on ne comprend pas le chinois, mais ça doit être ça 😊 On descend, un rabatteur nous tombe dessus et nous emmène sur le site de la Grande Muraille. Ah. Non, on n’a pas encore déjeuné. Marche arrière juste avant de rentrer sur le site pour engloutir en 2 secondes 1 plat pas très bon dans un endroit… glacé 😊

Ça y est, on y est presque ! Centre d’information (plan oblige), tickets, 20 min de marche. Excités. On trépigne. On la voit. Elle est là. Cri de Simon : « on est sur la Grande Muraille de Chine !!!!!! ». Génial. Quelques larmes pour Chou (je ne l’ai pas vu mais j’en suis sûre…). On y est !!!!! Magique ! Insolite cette muraille à flanc de collines…. A perte de vue….

On se lance à sa poursuite. Descente et montée de marches. Il fait froid mais il fait beau ! On est seuls (ou presque, on croisera uniquement 2 autres couples). On est libre. On est là !!!!

Toutes ces personnes qui ont données de soit pour la construire. Dans un but de défense… un peu vain…

2 heures… ça passe vite… allez, il faut qu’on redescende pour ne pas louper le dernier bus pour Pékin (qu’on a failli ne pas avoir, pour anecdote, car on ne savait pas qu’il fallait réserver les places du retour…).

Magique. Magnifique. Rêve de gamin pour certains. Endroit insolite pour d’autres. Muraille, dédale de marches, pan de l’histoire. Oui on l’a fait 😊. On était là.

Pour anecdote : dernier jour à Pékin. Nous n’avons toujours pas pris Simon en photo avec le drapeau du pays pour le gage de Pauline. Chou demande à notre hôte si elle a un drapeau pour prendre une photo. Ah non, non, non, nous répond-elle. A bon entendeur, salut !!!!

Après une petite semaine en Chine, départ pour le Japon !!!!

 

Gros bisous de nous.

3 réflexions sur « Grand froid à Pékin »

  1. Tant pis pour le drapeau …. on attend les geishas au Japon !!!!
    Profitez bien de ce merveilleux voyage !!!

    Il a neigé aujourd’hui et pauline voulait que Simon le sache !!! «  Simon , je t’aime beaucoup et tu es parti hyper loin ! 💑💏👑🐨🐰🐹🐭🐶🐱🦄🐬🎄🌸💐🌼🌻🌷💐🌹🌺🍄🐿🌞🌎🌈☀️❄️☃️⛄️☃️⛄️🌈🥇🥈🥉🏵🏅🎖🌠🎇🎆🌅🌄🏞🎑🗾💎🔮🎀🛍🎉🎊🎁🎈💌💝💞💓💗💖❤️«

    J'aime

  2. Hello.
    vivement les photos de la muraille!!!
    un petit gage au passage . Qui dit japon dit manga!Alors à la maison ,j’ai un fan de mangas,Eude et un fan de pokemons,Tobias. Une petite pose photo avec un manga man ou manga girl grandeur nature voire pikachu!Cap ou pas cap?!😉bizzzz

    J'aime

  3. tres belles vos photos de Pékin. nous n’avons pas gouté aux scorpions grillés et la muraille de Chine grouillait de monde quand nous y étions. Bonne continuation.Vous allez adorer Kyoto. bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s